Menu Fermer

Conseils pour laisser votre vin respirer

Tout le concept de laisser le vin respirer, ou aérer, est simplement de maximiser l’exposition de votre vin à l’air ambiant. En permettant au vin de se mélanger et de se mêler à l’air, le vin se réchauffera généralement et les arômes du vin s’ouvriront, le profil de la saveur se ramollira et s’adoucira un peu et les caractéristiques générales de la saveur devraient s’améliorer. Pour cela, il vous faut un aérateur de vin.

laisser respirer le vin

Quels vins doivent respirer ?

Les vins rouges sont généralement ceux qui bénéficient le plus de la respiration avant de servir. Cependant, il existe des blancs sélectionnés qui s’amélioreront également avec un peu d’exposition à l’air. En général, la plupart des vins s’améliorent avec seulement 15 à 20 minutes de temps d’antenne. Cependant, si le vin est jeune avec des niveaux de tanin élevés, il faudra plus de temps pour aérer avant de le déguster. Par exemple, un cabernet sauvignon de Californie jeune, intermédiaire ou supérieuril faudra probablement environ une heure pour que l’aération et le ramollissement de la saveur aient lieu. Non pas que vous ne puissiez pas le boire dès qu’il est débouché, mais pour mettre son meilleur pied en avant, donnez au vin un peu plus de temps pour respirer. Les vins mûrs (8 ans et plus) sont une autre histoire. Ces vins bénéficieront le plus de la décantation et n’auront alors qu’une petite fenêtre d’opportunité d’aération avant que les profils aromatiques ne commencent à se détériorer.

Comment laisser respirer votre vin

Certains croient à tort qu’il suffit de déboucher une bouteille de vin et de la laisser reposer un peu est tout ce qu’il faut pour aérer. Cette méthode est vaine car il n’y a tout simplement pas assez de place (lire: surface) au sommet de la bouteille pour permettre à une quantité suffisante d’air d’entrer en contact avec le vin. Alors, qu’est-ce qu’un amateur de vin à faire? Vous avez deux options de « respiration »: carafe ou verre à vin.
  • Carafe : Utilisez une carafe , un vase à fleurs, un pichet à jus d’orange ou tout grand récipient à liquide avec une large ouverture en haut pour y verser votre bouteille de vin. L’augmentation de la surface est la clé pour permettre à plus d’air d’entrer en contact avec votre vin. Gardez cela à l’esprit lors de la mise en place de techniques de « respiration » appropriées pour votre vin préféré.
  • Le verre à vin : versez votre vin dans des verres à vin et laissez-le aérer in situ. C’est certainement la méthode nécessitant peu d’entretien et fonctionne généralement très bien. Assurez-vous simplement de garder le verre loin de l’agitation de la cuisine pendant qu’il respire en paix. * Astuce, pour verser du vin dans des verres, assurez-vous de verser au centre du verre avec une bonne 6 à 10 pouces de « chute » de la bouteille au verre pour permettre une aération supplémentaire pendant la coulée réelle.

Aération: "règles d'or"

En règle générale, la règle générale de l’aération: plus un vin contient de tanins, plus il aura besoin de temps pour aérer. Les vins rouges plus légers ( Pinot Noir, par exemple) qui ont des niveaux de tanin inférieurs, auront besoin de peu ou pas de temps pour respirer. C’est une chose remarquable de regarder et de déguster un vin évoluer dans le verre au cours d’un repas ou d’une conversation. Au début, il peut sembler un peu tendu et réservé ou trop haut et un peu déséquilibré, mais avec un peu de temps pour s’installer et danser avec un peu d’oxygène, de nombreux vins (surtout rouges) trouveront un nouveau cadence dans le verre, à la fois accessible et engagée.