Menu Fermer

Les jeunes mariés soucieux de leur budget délaissent le toast au champagne au profit d’autres boissons.

Lorsque Marcy Blum, organisatrice d’événements, s’est lancée dans l’organisation de mariages il y a près de trente ans, un… Champagne Un toast était de rigueur lors de la célébration d’un couple. Peu importe que ce soit du bon vin ou non, dit-elle. C’était la coutume.

« Maintenant, mes clients se soucient des vins et des Champagnes qu’ils versent – pas nécessairement chers, mais bien pensés et associés aux mets », explique Blum. « Mais comme beaucoup d’invités ne boivent pas de champagne, ce serait du gaspillage de le verser automatiquement pour un toast. »

M. Blum note un changement dans la façon dont les couples qui se marient aujourd’hui considèrent le champagne à la réception du mariage, en particulier autour du toast au champagne : Cela ne se passe plus comme avant. L’idée de porter un toast avec une flûte remplie de vin mousseux devient rapidement un souvenir du passé. Au lieu de cela, les couples choisissent d’inviter les invités à porter un toast avec une boisson à la main ou même de proposer des cocktails et des verres de bière comme boisson officielle pour le toast.

Ne manquez pas une goutte !
Recevez les dernières nouvelles sur la bière, le vin et les cocktails directement dans votre boîte de réception.

« Le toast au champagne a évolué, passant de quelque chose d’incontournable à quelque chose de plus flexible », explique Jove Meyer, organisateur d’événements et designer basé à Brooklyn. « Certains couples adorent les bulles, d’autres ne s’en soucient pas, alors ils l’échangent contre quelque chose qu’ils apprécient davantage. »

L’histoire du toast au champagne pourrait remonter au VIe siècle en Grèce, où le vin était utilisé comme offrande pour la santé. Plus souvent, on pense qu’elle est née des traditions des cours royales des 17e et 18e siècles. C’est à cette époque que Napoléon Bonaparte a sabré le bouchon d’une bouteille de champagne pour célébrer ses victoires en temps de guerre, probablement en portant un toast à ses soldats.

Simultanément, un grand nombre des grandes maisons de champagne actuelles, dont Louis Roederer, Taittingeret Moët &amp ; ChandonLe champagne a commencé à se former en France à la fin des années 1700. Au XIXe siècle, le champagne a gagné en popularité et était régulièrement invité aux événements royaux dans toute l’Europe.

Au cours des deux générations suivantes, le toast au champagne est devenu une tactique de vente des grands hôtels et des traiteurs, explique Michelle Rago, une organisatrice d’événements basée à New York. Les établissements plaçaient une flûte à champagne à chaque place de la salle de bal ou les serveurs faisaient le tour de la salle avec des plateaux remplis de la boisson. Pendant les discours, les invités lèvent la coupe en l’honneur des jeunes mariés. Veuve Clicquot s’est imposé – et s’impose toujours – comme le champagne de prédilection.

Mais cette offre n’est pas sans défaut. Dans de nombreux cas, lorsqu’un invité boit la boisson versée à l’avance pendant un discours, elle est devenue plate – et parfois pire, chaude. Comme les couples ont cherché de nouvelles variantes aux traditions de mariage de leurs parents, ce type de toast au champagne n’a pas été retenu. « De moins en moins de couples sont prêts à payer pour ce genre de moment », dit Rago. « Au moins la moitié de mes couples trinquent avec ce qui se trouve dans leur verre ».

L’expérience de Rago correspond aux statistiques. Selon The Knot, seuls 51 % des couples en 2021 ont porté un toast au champagne. Meyer note que de nombreux couples disent « champagne » alors qu’ils veulent en fait dire Prosecco, Cavaou même un cocktail. La terminologie est toujours utilisée, même si la boisson diffère, et une partie de l’évolution est liée au prix.

Le Cava et le Prosecco sont souvent 25 à 50 % moins chers que le champagne, ce qui en fait une option intéressante pour les couples soucieux de respecter leur budget. En moyenne, un couple dépense près de 8 % de son budget total pour les seuls services du bar, selon The Wedding Report. Il n’est donc pas étonnant que les conseils des sites et des applications de planification de mariage vantent le caractère abordable des bulles d’autres régions du monde comme un excellent substitut au champagne français. Les bulles sont présentes, mais à une fraction du coût.

Ce changement est toutefois plus qu’économique. Les couples sont tout simplement plus audacieux avec leurs boissons de mariage. The Knot note également que 79 % des couples proposent un open bar à la réception, ce qui signifie que les invités peuvent choisir parmi le vin, la bière et divers alcools. Tequila a été une tendance ces dernières années pour les mariages et ne montre aucun signe d’arrêt, selon les organisateurs. À l'ancienne et Spritz à l’Aperol sont, de manière anecdotique, parmi les boissons les plus appréciées lors des mariages. Et, à l’instar de la culture de la boisson grand public, les mocktails artisanaux sont également en plein essor.

La personnalisation joue également un rôle clé. Les couples veulent que leur mariage reflète leur personnalité et leurs préférences, et les boissons sont un élément facile à mettre en œuvre. Si un couple n’aime pas le vin, il peut opter pour un verre de vin. Guinness pour refléter leur rencontre à Dublin, ou collaborez avec leur équipe de barmen pour concevoir un cocktail personnalisé inspiré des ingrédients de leurs vacances les plus mémorables.

Un couple dans une émission Netflix consacrée au mariage a même demandé à porter un toast avec de l’alcool de contrebande, car c’est leur alcool préféré.

En général, le bar est devenu une expérience plutôt qu’une nécessité avec des boissons typiques. Les couples organisent des dégustations de vins interactives, des stations de cocktails fumés à faire soi-même, et servent même des cocktails moléculaires pendant un dîner assis.

Comme l’a dit M. Blum, tous les invités ne veulent même pas boire du champagne. Les couples ont donc tout intérêt à proposer une variété de boissons pour répondre aux préférences gustatives de leurs amis et de leur famille. Après tout, il s’agit pour chacun de passer un bon moment. Insister pour que l’oncle Bob boive du champagne alors qu’il préfèrerait un café au lait. bière blonde affecte son plaisir de la journée.

Cela ne signifie pas que le champagne n’a pas sa place à la table du mariage. Mme Blum affirme que le champagne est toujours une option au bar pour ses couples – et les invités qui le boivent porteront un toast avec lui. Pour sa part, elle recommande de le servir comme boisson de bienvenue lorsque les gens arrivent à la cérémonie ou à la réception. Pour ceux qui l’apprécient, une coupe de champagne bien fraîche est une façon agréable d’être salué.

M. Meyer estime que cela place le champagne, ou tout autre vin mousseux, dans une bien meilleure position pour être apprécié. Il ne sera plus en concurrence avec les vins de table et les cocktails. « Le champagne est considéré comme une boisson de fête, que l’on ouvre lorsque de bonnes choses arrivent et pour honorer des êtres chers », explique M. Meyer.

Mais comme les couples pensent à personnaliser tous les aspects du jour de leur mariage, il n’est peut-être pas surprenant que la boisson qu’ils choisissent pour porter un toast en leur honneur soit de plus en plus adaptée à leur histoire d’amour.

Cet article a été rédigé par Stephanie Cain et traduit par AutourduBouchon.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. AutourduBouchon.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.