Menu Fermer

Si vous aimez les vins de Bordeaux, il est temps d’essayer le Texas Hill Country.

Les traditions vinicoles complexes et les terroirs favorables aux raisins du sud de la France méritent amplement leurs accolades viticoles, et les bouteilles de Bordeaux et de la vallée du Rhône figurent depuis des siècles sur les listes des « Best Of ». Offrant complexité et nuance, ce sont des vins que les collectionneurs du monde entier s’empressent de payer au prix fort.

Les buveurs américains qui aiment les saveurs et les textures des vins du sud de la France mais qui souhaitent également soutenir les établissements vinicoles nationaux – et économiser un peu d’argent par la même occasion – pourraient bien trouver leurs nouveaux favoris dans le Hill Country du Texas, un groupe en pleine expansion de zones viticoles américaines (AVA) produisant des bouteilles qui présentent de nombreuses similitudes attrayantes avec les vins de la région. Bordeaux et du Rhône, tout en adoptant et en mettant en valeur leurs caractéristiques uniques.

Plus que des amis des beaux jours

Le Texas Hill Country désigne une large bande de terrain vallonné et herbeux dans le centre-sud-ouest du Texas, au nord de San Antonio et à l’ouest d’Austin. Le climat de cette région de l’État de l’étoile unique se caractérise par des étés chauds et secs et des hivers doux. L’humidité y est également plus élevée que dans les régions plus arides de l’État, ce qui permet au sol de rester suffisamment hydraté pour accueillir les cépages généralement associés au Rhône méridional, comme le Mourvèdre et la Roussanne, Malbecet Clairette Blanche, pour prospérer.

Ne manquez pas une goutte !
Recevez les dernières nouvelles sur la bière, le vin et les cocktails directement dans votre boîte de réception.

Bien que le Hill Country ne soit pas exposé à des éléments climatiques côtiers comme ceux présents à Bordeaux, les températures douces tout au long de l’année lui confèrent suffisamment de similitudes pour permettre aux viticulteurs de cultiver des cépages bordelais et de s’inspirer des méthodes de production de la région. Quant au sud de la vallée du Rhône, il bénéficie généralement d’un climat plus continental. « Notre région de culture est très similaire à celle de la vallée du Rhône, grâce aux collines et aux rivières qui la traversent. Il fait assez chaud dans les deux endroits, donc beaucoup de raisins qui poussent bien ne sont pas ceux qui dépendent d’un changement diurne, avec des nuits extrêmement froides pour maintenir une acidité plus élevée », explique le viticulteur Mike Nelson de l’entreprise Ab Astris à Stonewall, au Texas.

Il convient de noter que le centre du Texas connaît des étés plus longs et plus chauds que Bordeaux, ainsi qu’un décalage diurne, ou différence entre les températures diurnes et nocturnes, beaucoup moins important. En conséquence, les raisins cultivés ici ont des profils de saveurs plus grands et plus audacieux, ce qui donne des vins qui font écho au sud de la France, mais avec un décalage notable en termes de jutosité robuste.

If You Love the Wines of Bordeaux, It’s Time To Give Texas Hill Country a Try

Jumelage de terroirs ?

Outre les similitudes climatiques, les terroirs du Texas Hill Country et des appellations comme Saint-Émilion, Côtes-du-Rhône et Châteauneuf-du-Pape ont un facteur très important en commun : la présence de calcaire. Ce type de sol apporte des nutriments précieux aux raisins et les aide à conserver leur humidité pendant les périodes de temps chaud et sec.

Le granit joue également un rôle important dans le terroir du Texas Hill Country, et sa présence permet d’obtenir des vignes plus rustiques, capables de résister à des températures élevées. Étant donné sa taille considérable, le terroir du Hill Country varie d’un vignoble à l’autre, certaines zones ayant une plus grande quantité d’argile, d’autres étant plus calcaires, et d’autres encore travaillant avec des sols à forte teneur en granit. La gamme de vins que ces sols produisent inspire le vigneron Chris Brundrett de l’entreprise Vignobles William Chris pour être le fer de lance d’un développement passionnant : « Le Texas Hill Country est l’une des plus grandes AVA du pays, c’est pourquoi nous soumettons maintenant une proposition de sous-appellations », explique-t-il.

Des styles classiques revisités

« On peut dire que le Texas Hill Country n’a que 25 ans d’existence [en tant que région viticole], il est donc difficile de rivaliser avec des régions qui ont des centaines d’années de tradition », note M. Brundrett. « Mais chaque fois que je rentre [de Bordeaux ou du Rhône], je suis plein de nouvelles idées et je puise tellement d’inspiration. »

Chez William Chris, il choisit de fermenter presque tous ses vins dans du béton ou du chêne, des récipients représentatifs de ceux utilisés dans la vinification traditionnelle du sud de la France, les cuves amphores en béton étant utilisées depuis des siècles dans toute l’Europe. Les vignerons bordelais et rhodaniens apprécient la capacité unique du béton à préserver la saveur des raisins tout en oxygénant le vin comme le feraient des fûts en bois, sans lui conférer de saveurs indésirables. Brundrett utilise également des technologies de vinification plus récentes provenant du sud de la France. « Nous avons été les premiers aux États-Unis à utiliser une cuve Galileo [une cuve en béton plus légère fabriquée à Bordeaux et optimisée pour l’efficacité et la durabilité], et nous y fermentons activement quelques vins différents », explique-t-il.

Chez Ab Astris, Nelson affirme que la culture de raisins du Rhône lui permet de tirer pleinement parti du terroir de Hill Country, mais lors de la fabrication de ses vins d’assemblage – comme son populaire vin blanc de style rhodanien, Stello — Il utilise les traditions du Rhône comme point de départ avant d’y ajouter ses propres touches. « Je suis en quelque sorte un vigneron égoïste, dans le sens où je fais ce que j’aime et j’espère que nos consommateurs y trouveront leur compte », explique-t-il. Ab Astris a une récolte florissante de Clairette Blanche (un raisin d’assemblage courant dans le Rhône), Nelson a donc décidé de jouer avec le potentiel d’assemblage de ce raisin, en créant un assemblage inspiré de Châteauneuf-du-Pape, composé de Roussanne, Picpoul Blanc, Marsanne et Clairette Blanche. « La roussanne est un vin blanc moyennement corsé qui constitue une excellente base pour l’assemblage « , explique-t-il. « J’utilise la Marsanne avec parcimonie, pour donner juste l’essence de miel et un peu de cire. Je savais quel était l’objectif, et il n’a finalement pas été difficile d’y parvenir avec les composants que nous avions. »

If You Love the Wines of Bordeaux, It’s Time To Give Texas Hill Country a Try

Les règles ne s’appliquent pas

Lorsqu’il s’agit de commercialiser des vins nationaux – en particulier ceux qui ne proviennent pas de régions viticoles américaines méga-connues comme Napa et Sonoma – des négociants comme Bertil Jean-Chronberg de Bonde Fine Wine Shop à Cambridge, dans le Massachusetts, constatent souvent que de nombreux clients font référence à leurs goûts ou à leurs besoins personnels en utilisant les appellations de l’Ancien Monde. D’un autre côté, certains professionnels du secteur ont remarqué une évolution vers des clients qui demandent des vins en termes de Nouveau Monde.  » En général, les Américains se concentrent sur un cépage plutôt que sur une région de l’Ancien Monde « , explique l’importatrice et sommelière Sandra Guibord. Il est beaucoup plus fréquent que l’on me demande : « J’aime les vins du Nouveau Monde ». Chardonnay. Quel vin blanc de France vais-je aimer ? ». Le fait que ces deux types de demandes soient faites régulièrement indique que la distance entre les vins de l’Ancien et du Nouveau Monde se réduit, et que les acheteurs américains sont enthousiastes à l’idée d’explorer différentes régions viticoles.

De plus, le fait que le Hill Country soit une région viticole relativement nouvelle offre à ses viticulteurs une liberté de création qu’il serait peut-être plus difficile de trouver dans les appellations du sud de la France, très établies et riches en traditions. M. Brundrett estime que la nouveauté de la production vinicole de la région des collines du Texas offre la possibilité d’une innovation incontrôlée. « Le secret est en train de s’ébruiter », dit-il, « Je vois bien les comparaisons avec le sud de la France, et je les adore. Mais le Hill Country est une région à part entière. Je pense qu’il est important pour les vins texans d’évoluer et de développer leur propre identité. Nous sommes reconnaissants d’avoir la chance de raconter l’histoire du Texas à travers nos vins. »

Cet article a été rédigé par Taylor Tobin et traduit par AutourduBouchon.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. AutourduBouchon.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.