Menu Fermer

Vin 101 : Termes clés : Minéralité

L’épisode « Vin 101 » d’aujourd’hui sur la minéralité est sponsorisé par Domaine viticole Williamqui est situé sur le Silverado Bench en Californie. Il ne s’agit pas d’un véritable banc, mais d’une bande de terre riche en minéraux située entre une pente et une vallée. Qu’est-ce que cela signifie ? Ce sont des conditions de culture idéales pour le vin. La terre est-elle liée à la minéralité et au vin, vous demandez-vous ? Eh bien, il n’y a qu’une seule façon de le savoir. Pour essayer le William Estate Winery et d’autres vins dont nous parlons, suivez le lien figurant dans la description de l’épisode à l’adresse suivante TheBarrelRoom.com.

Dans cet épisode de « Wine 101 », Keith Beavers, directeur des dégustations de VinePair, analyse un terme relativement nouveau dans le monde du vin : la minéralité. Qu’est-ce que cela signifie ? Keith Beavers se penche sur la science de la minéralité et sur la façon de la rechercher lorsqu’on teste (ou sent) un vin. Soyez à l’écoute pour en savoir plus.

ÉCOUTER EN LIGNE

Écoutez sur Apple Podcasts

Ecoutez sur Spotify

OU REGARDEZ LA CONVERSATION ICI

Keith Beavers : Je m’appelle Keith Beavers, et on m’a dit que ma prononciation du français sur le podcast n’était pas mauvaise. Merci. Je ne vous crois pas, mais merci.

Que se passe-t-il, amateurs de vin ? Bienvenue au podcast « Wine 101 » de VinePair. Que se passe-t-il ? Aujourd’hui nous allons parler de cette chose appelée minéralité. Je sais, c’est fou. Quand on aura fini cet épisode, vous allez vous dire : « Oh mon Dieu, c’est fou. » Alors pourquoi vous et moi ne parlerions-nous pas de la minéralité et deviendrions fous ?

OK, amateurs de vin, avant de commencer, je veux faire un peu de ménage. C’est ce qu’ils disent dans les podcasts, c’est du ménage. Non, c’est du ménage. De toute façon, ça n’a pas d’importance. Adam Teeter, PDG de VinePair, et moi-même sommes sur le point de nous rendre Sonoma et Napa pendant une semaine pour enregistrer un tas d’audio pour les prochains épisodes. Parce que ça va être une expérience audio, si vous voulez voir ce que je fais là-bas, suivez-moi… @VinePairKeith sur Instagram et vous aurez des visuels de tous les trucs dont vous entendrez parler dans les semaines à venir. Ça va être génial. Allez-y. Parlons de la minéralité.

Je dois dire que j’ai parfois du mal à commencer ces épisodes. J’ai tellement d’informations à vous communiquer que je ne sais parfois pas par où commencer, même si j’ai des notes et tout ça. Quand il s’agit de quelque chose comme la minéralité, je ne sais même pas par où commencer. C’est un terme sauvage, mec. C’est un terme clé qui est utilisé. Est-il nouveau ? Est-ce que c’est ancien ? Qu’est-ce que la minéralité ? C’est quoi ce truc ? En tant qu’amateur de vin, entendez-vous les gens prononcer le mot « minéralité » lorsqu’ils parlent de vin ? Ou bien entendez-vous les gens lever un sourcil ? Ou est-ce qu’ils disent simplement : « Non, ça n’existe pas » ? Qu’est-ce qui se passe là-bas, les gars ? Je ne sais pas. Parce que dans le monde du vin, dans notre monde et dans l’industrie, le mot minéralité a connu un parcours d’enfer en ce qui concerne l’acceptation. Le fait est que ce terme de vin « minéralité » est en fait assez récent. C’est presque difficile à expliquer. J’étais dans le coin et j’achetais du vin lorsque le mot « minéralité » est apparu. Je me souviens l’avoir entendu et m’être dit : « Oh, c’est un mot génial. » Il aidait vraiment à comprendre certains vins. Ce mot s’est répandu dans l’industrie du vin comme une traînée de poudre. Je crois qu’il est lié au biologique, au durable, le mouvement biodynamique de la fin des années 90. et le début des années 2000. Je pense que c’est de là qu’il vient. Mais le mot est devenu si populaire que les gens ont commencé à se demander : « Si la minéralité est un mot que nous utilisons pour décrire quelque chose dans le vin, qu’il s’agisse d’un arôme ou d’une sensation tactile, alors qu’est-ce que c’est ? » Qu’est-ce que la minéralité, alors ?

C’est là que les choses sont devenues vraiment bizarres dans l’industrie. Tout le monde a commencé à se disputer sur ce qu’était cette chose. Qu’est-ce que la minéralité ? Est-ce une perception basée sur ce que vous et moi savons, après avoir écouté « Wine 101 », que vous essayez d’attraper des choses de nulle part que votre cerveau a déjà expérimenté comme un arôme ? Ou est-ce quelque chose qui vient réellement de la terre, à travers la vigne, dans le raisin qui traduit et… se métabolise en un composé réel qui se traduit par un arôme de minéralité dans le vin ? De quoi s’agit-il ? C’est devenu encore plus fou à partir de là, car plus on en parlait, plus la science s’y intéressait. La science a commencé à se dire : « OK, regardons ça. » Et ça a duré un moment. Ce n’est qu’en 2015, lors de la quatrième édition de l’étude « Compagnon de vin d'Oxford » que le maître de vin Jedi Jancis Robinson a en fait mis la minéralité comme une entrée en elle. Donc pendant longtemps, elle n’était même pas présente. Comme on en parle beaucoup, il fallait l’aborder et elle l’a fait. Une grande partie des informations de cet épisode proviendront donc de cette entrée, car la minéralité fait l’objet de nombreuses spéculations. Quand on s’intéresse à quelque chose d’aussi polarisé ou mystérieux que cela, il faut aller directement à une source primaire. Évidemment, le maître du vin Jancis Robinson est cette source. Une petite parenthèse : j’adore le fait qu’au cours des cinq ou six dernières années, ce terme soit entré dans l' »Oxford Wine Companion ». Parce qu’une chose qui est constante dans le vin, de l’antiquité à aujourd’hui, c’est son mystère. Il y a tellement de choses sur le vin que la science essaie encore de comprendre. Je veux dire, c’est fou, les gars. Nous savons beaucoup de choses. Mais mec, il y a encore des tonnes de choses que nous ne savons pas. Ce mot, « minéralité », est un excellent exemple de ce que nous ne savons pas.

Selon Jancis – nous nous tutoyons, même si nous ne nous sommes jamais rencontrées – elle reconnaît que c’est un terme assez nouveau. Mais ce qu’elle retient, et je n’en suis pas vraiment sûr, mais je dois le dire parce que c’est plutôt cool, c’est qu’elle associe cette idée de minéralité avec termes de dégustation ou termes d’arôme du passé. La minéralité est la version améliorée des mots silex, pierre à fusil, craie et pierre. Le problème, c’est que je ne sais pas si ces mots vous donnent une impression négative d’un vin. Parce qu’il semble que le mot minéralité soit apparu parce qu’à un moment donné, nous avons décidé que minéralité était un mot meilleur et plus propre pour silex, pierre ou craie. Mais le fait est que, si vous sentez ces choses, il est indéniable que votre cerveau les interprète comme étant ce qu’elles sont. C’est là que ça devient bizarre parce que les gens disent : « Non, non, non, c’est en fait de la minéralité. » Mais selon Jancis Robinson, elle dit que c’est juste une version de ce style ou de cette chose dans le vin que la science n’a pas compris. Qu’est-ce que la minéralité ?

Quand j’écris critiques de vin pour VinePairJ’aime utiliser le mot minéralité. Je pense que c’est un excellent mot pour exprimer quelque chose dans le vin. Et quand je le tape, je tombe immédiatement sur une faute de frappe d’autocorrection. Le mot lui-même, minéralité, je ne crois pas qu’il soit disponible dans le dictionnaire Webster ou autre. Je pense que c’est un mot que nous avons inventé, comme Stephen Colbert a inventé « vérité ». Quand je cherche minéralité sur le Mac ou dans le dictionnaire que possède l’ordinateur, c’est la roue des arômes qui apparaît. Un jour, nous devrions parler de la roue des arômes, car c’est un sujet amusant. Mais la minéralité, le mot, n’est pas vraiment réel, je suppose. Ce que nous avons fait dans l’industrie, c’est que nous avons créé un mot appelé minéralité sans jamais vraiment expliquer ce que c’est. Je pense que le mot « minéralité » est quelque peu subjectif, mais qu’il possède des caractéristiques bien définies. Quand j’écris une critique de vin, c’est un peu ennuyeux au bout d’un moment. Vous écrivez « minéralité », et ça n’apparaît pas. Alors j’ai commencé à dire des choses comme « minéral-driven ». J’ai commencé à dire des choses comme « roche humide », « pierre humide », des choses comme ça. Et c’est vraiment ce qu’est la minéralité.

Pour notre propos, une façon d’expérimenter ce que les gens appellent la minéralité est de prendre un vin blanc d’une région fraîche. Les deux vins les plus répandus qui vous donneront cette impression de minéralité sont le Sauvignon Blanc en sortant de Sancerreet le Chardonnay en sortant de Chablis. Ces deux vins ne sont pas souvent soumis à l’action du chêne, et ce que vous obtenez, c’est la propreté du cépage et ce qu’il veut montrer. Et lorsque vous sentez ces vins, il est presque indéniable que vous avez cette perception très aiguë de ce que vous pourriez considérer comme minéral. Parfois, je dis que vous prenez une pierre dans un ruisseau gazouillant et que vous la léchez ou la sentez. C’est ce genre de minéralité. Parfois, la minéralité est l’odeur de l’asphalte après une averse. Parfois, la minéralité, c’est l’odeur de craie que l’on obtient en frappant deux gommes à effacer à l’école. Ce ne sont que quelques-unes des idées qui me sont venues à l’esprit.

Jancis mentionne également la coquille d’huître écrasée, ce qui est logique. De plus, cette minéralité n’est pas seulement présente au nez. De manière assez folle, avec les deux vins que je vous ai suggéré d’essayer, vous obtenez un peu de vibration saline sur le palais. Vous avez le fruit, vous avez le aciditéMais il y a ensuite un minéral salin maigre qui traverse le vin, comme si vous buviez de l’eau minérale. Mais ce n’est pas de l’eau, bien sûr, cela fait simplement partie de la complexité d’un vin. Mais tout comme il n’y a pas de cerises dans le Pinot noirautre que la perception des cerises, selon Jancis » Les géologues et les pédologues sont clairs : il ne peut y avoir de lien direct entre la saveur du vin et les minéraux géologiques des roches qui sous-tendent le vignoble ou les éléments minéraux du sol qui sont des nutriments pour la vigne.  » Vous vous êtes peut-être perdus là-dedans, c’est beaucoup. Mais ce que ça veut dire en gros, c’est que le minéral dans le sol… La Terre ne transmet pas à travers le système de la vigne jusqu’au raisin. Elle affirme que « les minéraux sont présents dans le vin mais sont en dessous du seuil de notre perception sensorielle. » Nous avons donc ici un mystère du vin, quelque chose que le vin fait par la fermentation et par le processus de vinification en général, qui aboutit à cette perception de minéralité. C’est aussi le cas dans le vin rouge. Dans certains Pinot Noir très légers, il y a une vibration de minéralité très nette. Parfois, dans les Cab Francs très maigres, sous toute cette note poivrée, on peut avoir une impression de roche mouillée. Il a été dit que parfois ce truc de silex et de fumée, qui est en fait très présent dans certains Sauvigon Blancs, est considéré comme un élément important dans les Sauvignon Blancs de Marlborough. en Nouvelle-Zélande. Il y a ces choses appelées mercaptans. Les mercaptans ne sont normalement pas souhaitables dans le vin. Il s’agit d’un groupe de composés chimiques qui se développent au cours du processus de fermentation, et ils peuvent être peu volatils. Cela signifie qu’ils ne s’échappent pas aussi facilement. Un bon soutirage et une bonne aération peuvent donc aider. Mais on pense que dans les vins à bouchon à vis, il y a un mercaptan appelé benzyl mercaptan, qui dégage cette odeur de pierre à fusil, et il est en si petites proportions qu’on pense qu’il ajoute à la complexité du vin. On les appelle parfois mercaptan bénéfique. Il y en a un autre appelé furfural, qui dégage une note de café, et qui peut parfois ajouter à la complexité d’un vin. Je crois que vous pouvez les sentir dans Amarone. Mais c’est ainsi que fonctionne cette minéralité.

Toute l’industrie ne sait pas vraiment d’où ça vient. Et je pense que c’est merveilleux. Je veux dire, je veux savoir. J’aime la science. Je veux savoir d’où vient cette minéralité. Je veux savoir quelles sont les interactions que les constituants de ce qui sera un vin nous donnent. C’est une minéralité très subtile, mais très perceptive, qui traverse le vin. C’est une chose magnifique. Mais c’est ça le problème, la minéralité est quelque chose que vous allez rencontrer. C’est une chose à laquelle vous penserez dans votre cerveau et vous direz « minéralité », et vous aurez raison. Parce que le fait est que l’esprit collectif de l’industrie du vin a décidé à un moment donné que la minéralité était un mot qui allait être utilisé pour cette vibration de roche humide, maigre, minérale. Mais ensuite, comme je l’ai dit, il est devenu populaire et nous avons commencé à nous disputer à son sujet. Jusqu’à aujourd’hui, personne n’a trouvé la réponse. Si vous sentez un vin et que vous sentez des minéraux de roche, c’est votre cerveau qui l’interprète pour vous. Votre cerveau fort, grand et sain vous dit : « Hé, ça sent la roche mouillée. OK, c’est la minéralité. » Donc pour l’instant, c’est tout ce que Jancis et la science ont comme information sur ce mot. Pour l’instant, jusqu’à ce que nous comprenions – encore une fois, je n’ai pas… faites ces expériences – utilisons la minéralité quand nous le voulons. Disons-le simplement. Hey, wow, j’ai une belle minéralité sur ce vin. C’est un mot vraiment génial. Je l’adore. Je pense que c’est un mot vraiment génial. Mais là encore, vous pourriez aussi dire silex. Si c’est silex dans ton cerveau, c’est silex.

OK, je divague sur ce sujet parce que je pourrais tourner en rond. Mais cet épisode a pour but de vous montrer que le vin a encore beaucoup de chemin à parcourir. Nous avons encore un long chemin à parcourir pour comprendre le vin. Et aussi, c’est un mot que vous entendez et vous devriez être à l’aise avec son utilisation parce qu’il est là. Il est réel. C’est la minéralité. Allez boire du Chablis, allez boire du Sancerre, vous verrez.

@VinePairKeith est mon Insta. Notez et critiquez ce podcast où que vous obteniez vos podcasts. Cela aide vraiment à faire passer le mot.

Et maintenant, pour des crédits totalement géniaux. « Wine 101 » a été produit, enregistré et monté par votre serviteur, Keith Beavers, au siège de VinePair à New York. Je tiens à féliciter les cofondateurs Adam Teeter et Josh Malin pour avoir créé VinePair. Un grand merci à Danielle Grinberg, la directrice artistique de VinePair, pour avoir créé le logo le plus génial de ce podcast. Et aussi à Darbi Cicci pour la chanson thème. Écoutez-la. Et je tiens à remercier toute l’équipe de VinePair qui m’aide à apprendre quelque chose de nouveau chaque jour. A la semaine prochaine.

Note de l’éditeur : Cet épisode a été édité pour des raisons de longueur et de clarté.

Cet article a été rédigé par VinePair Staff et traduit par AutourduBouchon.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. AutourduBouchon.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.