Menu Fermer

Pourquoi les cocktails à base de légumes sont-ils devenus si populaires, et peuvent-ils vraiment être bons pour vous ?

Selon le « Dictionnaire anglais OxfordLe cocktail est défini comme une « boisson alcoolisée obtenue en mélangeant un ou plusieurs alcools avec d’autres ingrédients tels qu’une liqueur, des amers ou du jus de fruit ». Curieusement, il n’est pas question de légumes dans ces cocktails, ce qui soulève la question suivante : « Pourquoi pas ? »

Pendant des décennies, nous avons été conditionnés à siroter des cocktails sucrés et mélangés avec des fruits, et non des légumes. Bien qu’il existe de temps en temps un Bloody Mary garni de céleri à siroter en cas de gueule de bois, il n’y a que peu de cocktails classiques – voire aucun – qui incorporent des légumes dans leurs recettes. Mais depuis peu, les barmen et les consultants en cocktails ont adopté les saveurs uniques et même les avantages pour la santé de l’incorporation de ces aliments dans la mixologie. Nous nous sommes entretenus avec des professionnels des boissons pour connaître leur point de vue sur l’essor de ces créations vertes et vivifiantes.

Les saveurs végétales et savoureuses de la scène des bars ont évolué bien au-delà de la base de tomates épicées utilisée pour Bloodies. Lentement mais sûrement, les menus ont commencé à proposer des sélections plus inclusives, comme le Sweet Potato Old Fashioned du Phoenix. Correspondre ou le Red Martini fait avec des betteraves et des carottes à West Hollywood. Ardeur.

Ne manquez pas une goutte !
Recevez les dernières nouvelles sur la bière, le vin et les cocktails directement dans votre boîte de réception.

Mais aucun menu ne met en valeur les diverses saveurs des légumes plus que celui de masse à NYC. Possédé et géré par un barman estimé et un voyageur du monde. Nico de Soto, Mace a embrassé ces ingrédients depuis son ouverture en 2015. Le menu propose un mélange de techniques scientifiques comme les alcools lavés et les jus rectifiés dans un palais culinaire de classe mondiale. Le Celeriac, par exemple, est un favori des clients qui est composé de beurre fumé-lavé. Tequila, grand Marnierde la purée de maïs, du jus de céleri rave rectifié et du sel habanero. Le préféré de De Soto, le Sumac, est composé de saké, de jacquier, de riz noir, de lait de coco, de sumac et d’un œuf entier.

Pour M. de Soto, l’utilisation de ces ingrédients dans les cocktails est naturelle. « Cela a toujours été logique. Tout le monde connaît les fruits, alors pourquoi ne pas utiliser les légumes », explique-t-il. « Ces saveurs sont utilisées en cuisine pour des plats sucrés et salés depuis si longtemps, il est donc tout simplement logique de les utiliser pour les cocktails. » Après avoir maîtrisé les classiques, il a rapidement commencé à expérimenter des techniques mieux adaptées à un laboratoire scientifique.

Au menu de Mace, les convives trouveront quelques « spiritueux lavés » – des liqueurs infusées avec des graisses telles que l’huile de coco ou le beurre fumé, qui sont ensuite extraites en utilisant une méthode de congélation ou une ampoule à décanter (un outil souvent utilisé par les chimistes). « Les gens sont intrigués par le processus et les ingrédients, mais il est important de ne pas les effrayer », explique M. de Soto. « Je pense qu’en fin de compte, ce sont les combinaisons de saveurs que nous créons qui les intéressent le plus, pas les légumes. Et c’est important parce que vous voulez que les gens apprécient leur expérience de consommation. »

Une partie de cette expérience est le spectacle que l’on peut voir dans les bars à cocktails. Mais les oohs et les ahhs de la théâtralité des bars n’ont pas empêché les cocktails de légumes de gagner en popularité dans les bars domestiques. Une recherche rapide des mots « légumes » et « cocktail » donne une quantité apparemment infinie de recettes détoxifiantes et nettoyantes assez faciles à réaliser à la maison, comme le cocktail de Monica Carbonell, qui est un cocktail de légumes. Cocktail de tequila infusée au chou frisé et au curcuma. En tant que conseiller en boissons, Carbonell propose plusieurs produits à base de légumes. recettes de cocktails sur son site d’enseignement de la mixologie Culture liquide.

Forte d’une expérience de barmaid et d’un intérêt pour la pleine conscience et les modes de vie sains, Mme Carbonell a commencé à créer des cocktails à base de légumes et d’épices plus souvent vénérés pour leurs propriétés sanitaires que pour leur saveur. Sous l’onglet « santé » de son site, vous trouverez des cocktails élaborés avec des épices comme le curcuma et le poivre noir, ainsi que des mixers comme des shrubs à base de vinaigre de cidre de pomme et de kvass de betterave (une boisson probiotique traditionnellement trouvée en Europe de l’Est).

Les avantages potentiels de ces ingrédients pour la santé sont difficiles à ignorer, mais pour Mme Carbonell, c’est avant tout le goût qui compte et, comme Mme de Soto, elle crée ses recettes en fonction de celui-ci. « Lorsque je crée un cocktail pour des clients, je me concentre d’abord sur les ingrédients frais – voir ce qui est de saison et ensuite trouver un spiritueux qui se mélange bien après », dit-elle. « N’importe quel spiritueux peut fonctionner avec des légumes, mais il y a des spiritueux qui se prêtent mieux à certains ingrédients. » Les légumes qui ont une saveur vive devraient être associés à des spiritueux plus légers, par exemple, tandis que les spiritueux plus foncés fonctionnent mieux avec les légumes plus riches.

C’est cette compréhension de la saveur et de l’équilibre qui amène Carbonell à croire également que l’intérêt soudain pour le cocktails à base de légumes s’intéresse surtout à la satisfaction que les buveurs éprouvent en se faisant plaisir. « Les gens sont plus attentifs de nos jours, donc mieux nous comprenons les ingrédients, mieux ils peuvent apprécier leurs cocktails », dit-elle. Mais avec l’augmentation rapide des tendances au bien-être au cours des dernières années, la question des bénéfices réels pour la santé que ces ingrédients sains peuvent apporter lorsqu’ils sont utilisés dans des cocktails reste une réponse compliquée.

Diététicienne diplômée et nutritionniste de la performance à base de plantes Cynthia Sass affirme qu’il n’y a pas de mauvaise façon de consommer des légumes verts. « Chaque repas, collation et boisson est une occasion d’apporter des nutriments clés à l’organisme, y compris un cocktail », dit-elle. « Bien sûr, les cocktails ne devraient pas être le principal moyen de consommer des légumes, mais les vitamines, minéraux, antioxydants et autres composés bioactifs des légumes et des herbes utilisés sont bénéfiques – surtout si les légumes sont utilisés à la place des mixers traditionnels qui sont riches en sucre et dépourvus de nutriments. »

Les ingrédients mis à part, les cocktails sont faits pour être dégustés. Et que l’incorporation de légumes dans les boissons soit un effet secondaire d’un comportement responsable ou simplement la prochaine grande innovation en matière de mixologie, l’avenir semble prometteur pour ces intrigantes concoctions végétales.

Cet article a été rédigé par Jessica Fields et traduit par AutourduBouchon.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. AutourduBouchon.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.