Menu Fermer

Selon le rapport annuel de la SVB, le vin perd des parts de marché au profit des spiritueux chez les jeunes consommateurs.

La relation entre les milléniaux et le vin est un sujet brûlant depuis des années. bière artisanale, eau de seltz dureet les spiritueux distillés se disputent les parts de marché. L’étude 2022 récemment publiée par la Silicon Valley Bank Situation de l’industrie du vin montre l’ampleur du problème, en utilisant des enquêtes et des données à l’échelle de l’industrie, provenant d’organisations réputées telles que l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail. Institut du vin.

En 2021, les Américains n’ont pas consommé plus de vin que l’année précédente. Au contraire, la part de marché du vin a diminué, avec des baisses globales pour les ventes à domicile et hors domicile. Les ventes en gros de vin ont également diminué, tandis que les ventes de spiritueux ont augmenté par rapport aux totaux de 2020.

Les données dressent un tableau contrasté par rapport au retour que beaucoup espéraient (et prévoyaient) pour 2021, l’auteur du rapport, Rob McMillan, attribuant une part de responsabilité au marché concurrentiel des services sur site.

« [Les restaurants] n’étaient pas vraiment aussi intéressés par le vin que par les spiritueux, ce qui renforce le fait que c’est ce que disent les consommateurs », a déclaré McMillan. « La carte des vins est devenue une page de boissons, et il faut la partager avec la bière, les cocktails et même les seltzers piqués. »

Dans le rapport, McMillan note que seulement 20 pour cent de milléniaux (25-40 ans) consomment du vin, tandis que 33 % des milléniaux consomment des produits de luxe. Selon le rapport, la transition des milléniaux qui prennent le relais des baby-boomers en matière de consommation de vin a été retardée par un certain nombre de facteurs, notamment : « la préférence précoce des milléniaux pour bière artisanale et les esprits, les questions entourant le santé de la consommation d’alcoolet le fait qu’il faut plus de temps pour établir une carrière, une famille et un patrimoine que pour les générations précédentes. »

Mais ce n’est pas le dernier mot pour l’industrie du vin, et de nombreux professionnels pensent qu’ils peuvent attirer les buveurs du millénaire – il leur faut juste un bon slogan.

Avec d’autres cadres et analystes de l’industrie du vin – Danny Brager (Brager Beverage Alcohol Consulting), MJ Dale (Vignoble du client), et Dale Stratton (Conseil du marché du vin) – McMillan a formé le Projet de recherche et de commercialisation du vin (WineRAMP).

WineRAMP va demander un Ordre national de recherche et de promotion de l’USDAIl s’agit de campagnes de marketing nationales connues pour leurs slogans emblématiques bénéficiant du soutien du gouvernement et de l’industrie, la plus célèbre étant la campagne « Got Milk ». La demande de financement de la campagne coûtera plus d’un million de dollars, mais 650 000 dollars ont déjà été obtenus auprès des membres et des partisans de l’industrie.

Alors, les milléniaux : Vous avez du vin ?

Cet article a été rédigé par Julia Larson et traduit par AutourduBouchon.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. AutourduBouchon.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.