Menu Fermer

Des archéologues découvrent de nouvelles preuves de la consommation de bière lors de rassemblements sociaux il y a 7 000 ans

Des chercheurs israéliens de l’Université de Haïfa affirment avoir trouvé la première preuve de la consommation sociale de bière qui a eu lieu il y a 7 000 ans. Les résultats indiquent que la poterie ancienne suggère la présence de bière brassée pour des rassemblements sociaux, plutôt que pour des célébrations religieuses, selon The Independent. rapports.

Une équipe d’archéologues, dirigée par le professeur Danny Rosenberg, affirme avoir découvert des traces de résidus d’amidon avec des signes de fermentation de grains de blé et d’orge sur des poteries anciennes. Les fouilles ont été effectuées à Tel Tsaf, une ville ancienne située dans la vallée centrale du Jourdain, datant de l’ère chalcolithique, l’ère transitoire entre l’ère néolithique et l’âge du bronze, soit environ 5 000 ans avant notre ère.

De nombreuses fouilles et découvertes antérieures ont permis de déterminer que la bière et d’autres formes d’alcool étaient utilisées à des fins religieuses ou cérémonielles, notamment à cette époque. Ces nouvelles preuves montrent que la bière était consommée socialement dans le Levant ancien, avant même que l’alcool ne devienne plus répandu à l’âge du bronze.

Photo from the University of Haifia showing the excavation sites where researchers found the ancient pottery.
Crédit : Université de Haïfa

« Les preuves que nous avons précédemment découvertes de la prospérité de Tel Tsaf, s’expriment dans son accumulation de produits agricoles, et notamment de céréales, en grandes quantités », a déclaré Rosenberg à l’Independent. « Nous pouvons imaginer que la communauté en développement de Tsaf organisait des événements à grande échelle au cours desquels de grandes quantités de nourriture et de bière étaient consommées dans un contexte social – et pas seulement dans un contexte cérémoniel. »

Selon Rosenberg, Tel Tsaf est l’une des rares colonies découvertes au Levant pendant la période chalcolithique, une époque où les petites sociétés agricoles se transformaient en grandes villes et colonies.

« On ignore pour l’instant si la bière dont nous avons trouvé des vestiges à Tel Tsaf était produite de façon régulière ou spécifiquement pour les grands événements sociaux », explique Rosenberg. « Nous espérons que dans un avenir proche, lorsque nous pourrons isoler d’autres preuves de la production de bière sur le site et sur d’autres sites, nous serons en mesure de mieux comprendre le rôle de l’alcool dans les sociétés anciennes, et en particulier dans celles qui – comme à Tel Tsaf – étaient à l’aube de changements importants dans leur structure sociale, qui devenait de plus en plus complexe. »

D’autres reliques ont été découvertes récemment lors de fouilles archéologiques distinctes, notamment des preuves d’une histoire vieille de 5 800 ans. Bière égyptienne ancienne utilisé dans les cérémonies ; et un objet de 2 700 ans la presse viticole en Irak.

Cet article a été rédigé par Julia Larson et traduit par AutourduBouchon.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. AutourduBouchon.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.