Menu Fermer

La Cour des maîtres sommeliers s’apprête à expulser six membres à la suite d’une enquête pour harcèlement sexuel

Mercredi, la Court of Master Sommeliers, Americas (CMS-A) a annoncé qu’elle mettait fin à l’adhésion de six maîtres sommeliers, à la suite d’une enquête externe indépendante sur des allégations de harcèlement sexuel.

Bob Bath, Fred Dame, Fred Dexheimer, Drew Hendricks, Joseph Linder et Matt Stamp perdront leur titre de « Master Sommelier » et seront expulsés de l’organisation, dans l’attente d’une audience légale dans les 30 prochains jours, selon un communiqué de la CMS-A. Communiqué de presse. Geoff Kruth, un ancien membre du conseil d’administration qui a démissionné en 2020, s’est également vu interdire de demander sa réintégration.

Les allégations de mauvaise conduite généralisée ont été d’abord signalé par le New York Times en octobre 2020, après que 21 sommelières ont dénoncé une culture profondément ancrée de harcèlement sexuel, de manipulation et d’agression.

Margaret C. Bell, associée fondatrice du cabinet Lagasse Branch Bell + Kinkead de San Diego, spécialisé dans le droit du travail, a mené l’enquête externe sur 22 cas de mauvaise conduite. Après avoir entendu les témoignages de plus de 80 personnes, Bell a fait part de ses conclusions à un comité d’éthique de la CMS-A en septembre 2021. Le comité a passé deux mois à examiner les cas avant de publier ses résultats mercredi.

Onze membres ont été suspendus par le CMS-A à la suite du scandale de l’année dernière. Cependant, les conclusions de l’enquête « n’ont pas justifié d’autres mesures dans certains cas, et ces membres ont vu leur suspension levée avec effet immédiat », selon le communiqué de mercredi.

Parmi les six maîtres sommeliers dont la qualité de membre va être supprimée, Dame sera probablement le nom le plus familier. Cofondateur de la SMC-A, il a figuré en bonne place dans le documentaire populaire « Somm », consacré au vin.

Cette remise en question de notre industrie et de notre organisation a été incroyablement douloureuse – surtout pour les survivants qui se sont sentis en danger ou compromis par ceux en qui ils avaient confiance », a déclaré Emily Wines, présidente du conseil d’administration de la CMS-A. « De cette profonde déception et de cette trahison, nous continuerons à tirer les leçons pour faire évoluer positivement notre organisation. « À partir de cette profonde déception et de cette trahison, nous continuerons à canaliser les leçons apprises dans la croissance et le changement positif pour notre organisation. »

Cet article a été rédigé par Tim McKirdy et traduit par AutourduBouchon.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. AutourduBouchon.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.