Menu Fermer

La brasserie artisanale pionnière Bell’s vendue à Lion, filiale de Kirin, et rejoint New Belgium

Larry Bell, fondateur du pionnier de la brasserie artisanale du Michigan. La brasserie Bella annoncé mercredi la vente de sa société à Lion, une filiale du groupe Kirin basée en Australie.

Cette acquisition, qui devrait être finalisée dans les mois à venir pour un montant non divulgué, permettra à Bell’s de rejoindre l’équipe du Colorado. Nouvelle Belgique dans le portefeuille de Lion, propulsant le groupe parmi les plus grands brasseurs artisanaux d’Amérique. Après plus de trois décennies dans le secteur, Bell a également annoncé son départ de la société au moment où la nouvelle est tombée.

« Je suis tellement fier de ce que nous avons pu accomplir ensemble », a déclaré Bell dans un communiqué de presse. « De nos merveilleux fans, à l’équipe incroyable qui a aidé à partager notre bière avec le monde, aux façons dont nous avons pu investir dans des causes auxquelles nous croyons – cela a été un voyage absolument incroyable. »

D’après les statistiques de l’Association des brasseurs pour 2020, la participation de Lion dans Bell’s et New Belgium devrait permettre au groupe de devenir le troisième brasseur artisanal des États-Unis, dépassant ainsi les autres brasseurs. Sierra Nevada et de ne prendre du retard que Yuengling et Boston Beer Co.

Bells Brewery in MichiganCrédit : Brasserie Bell

À lui seul, New Belgium devrait dépasser le million de barils en 2021, selon brasségrâce en grande partie au succès de sa ligne Voodoo Ranger, qui représente environ 65 % de son volume.

Alors que New Belgium est disponible dans les 50 États, la présence de Bell couvre actuellement 43 États, le district de Columbia et Porto Rico. L’expansion de la distribution dans ces sept États non exploités ne sera pas un objectif immédiat. « Ce n’est pas une priorité du premier jour », a déclaré Steve Fechheimer, PDG de New Belgium, à Brewbound.

Au-delà des volumes produits et de la distribution, la vente est immédiatement remarquable pour un certain nombre de raisons : Une société étrangère est désormais propriétaire de deux des brasseries artisanales les plus anciennes et les plus appréciées d’Amérique.

Dans l’annonce, le fondateur Bell a déclaré que c’était le bon moment pour vendre pour deux raisons principales : « Tout d’abord, les gens de New Belgium partagent notre engagement indéfectible envers l’art de la brasserie et la manière dont nous avons construit notre entreprise en mettant l’accent sur la communauté », a-t-il déclaré. « Deuxièmement […] je fais ce métier depuis plus de 36 ans et j’ai récemment lutté contre de graves problèmes de santé. Je veux que tous ceux qui aiment cette entreprise comme moi sachent que nous avons trouvé un partenaire qui apprécie vraiment notre incroyable bière, notre culture et l’importance de nos racines ici dans le Michigan. »

Cet article a été rédigé par Tim McKirdy et traduit par AutourduBouchon.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. AutourduBouchon.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.