Menu Fermer

Dans le comté de Door, dans le Wisconsin, les cerises récoltées sont transformées en cordial.

Entre la mi-juillet et la mi-août, le comté de Door dans le Wisconsin commence sa saison de récolte des cerises. L’été marque également le moment où les habitants préparent leur version d’un cordial connu sous le nom de « cherry bounce ».

Dans cette péninsule située entre Green Bay et le lac Michigan, les habitants se rendent dans les vergers pendant l’été pour cueillir et acheter les cerises nécessaires à la préparation de cette concoction fruitée. Après avoir été combinées avec du sucre et une boisson alcoolisée de leur choix – les options courantes étant Cognacde la vodka, BourbonLe mélange est conservé dans un bocal en verre jusqu’aux fêtes de fin d’année.

« Le rebondissement à la cerise est essentiellement constitué de cerises fraîches trempées dans une liqueur de votre choix », explique Beth Levendusky, directrice du marketing chez Cave de la péninsule de Door et Distillerie du comté de Door à Sturgeon Bay, dans le comté. « C’est presque culturel dans le Wisconsin, je dirais, surtout dans la région de Door County, où nous cultivons beaucoup de cerises. »

Ne manquez pas une goutte !
Recevez les dernières nouvelles sur la bière, le vin et les cocktails directement dans votre boîte de réception.

Le Cherry bounce serait né au XVIIe siècle en Angleterre, à Frithsden, un hameau du Hertfordshire. Une version à base de brandy figurait parmi les George WashingtonLa recette se trouve dans les archives de sa femme Martha. Il est également lié à d’autres parties du pays, en Caroline du Nord, Amos Owens, tueur au noir fait son avec du miel et un whisky à base de maïs.

In North Carolina, moonshiner Amos Owens made cherry bounce with honey and a corn-based whiskey.Amos Owens / Crédit : Département des ressources naturelles et culturelles de la NC

Les liens du comté de Door avec les cerises sont liés à son héritage agricole, puisque les cerises y sont cultivées depuis la fin du XIXe siècle. D’après le Site web des producteurs de cerises du WisconsinEn 1896, A.L. Hatch, un producteur de fruits, et Emmett Stull Goff, professeur d’horticulture à l’université du Wisconsin, ont planté les premiers cerisiers sur la péninsule. Aujourd’hui, le comté de Door voit 8 à 12 millions de livres de cerises récoltées chaque année sur plus de 2 000 acres de vergers de cerisiers, ce qui représente 10 % de toutes les cerises cultivées aux États-Unis.

La variété la plus utilisée dans les rebonds de cerises est la cerise Montmorency, qui a une saveur acidulée et une couleur rouge vif. « Nous la qualifions d’acidulée, d’autres la qualifient d’aigre « , explique Carrie Lautenbach-Viste, directrice du marketing de l’entreprise Lautenbach’s Orchard Country Winery &amp ; Market dans le comté de Fish Creek. « Mais nous pensons que ‘tarte’ est un mot un peu plus positif ».

Lorsque vous choisissez votre spiritueux pour le rebondissement de la cerise, Levendusky dit, pensez d’abord au type de saveur que vous souhaitez. « Si vous voulez quelque chose de neutre, où vous voulez vraiment que la cerise ressorte, alors vous allez vouloir aller avec un Vodkaexplique-t-elle. « Ou vous pouvez même utiliser un rhum ou quelque chose comme ça où c’est un peu plus doux. »

Au niveau local, le brandy est un choix populaire, car le Wisconsin est un marché de consommation important pour ce spiritueux. En effet, Korbelun producteur de vin et de brandy basé en Californie, expédié plus de la moitié de son approvisionnement en brandy à l’État en 2019.

Sa polyvalence est peut-être ce qui fait que le rebondissement en cerisier conserve sa popularité. Brad Birmingham, propriétaire de Birminghamun bar et restaurant de Sturgeon Bay, dans le comté, fait remarquer que si d’autres variétés de cerises peuvent être utilisées, les Maraschinos ne donnent pas de bons résultats. Certains fabricants peuvent ajouter des clous de girofle, de la noix de muscade, de la cannelle ou du miel à la place du sucre, tandis que d’autres choisissent des spiritueux uniques. « Certains l’aiment plus fort, alors ils mettent de l’alcool. Toujours clair « , dit-il. « Mais on peut [aussi] les faire avec de l’amaretto et de la crème de cacao ».

Les bocaux Mason ou tout autre bocal avec un joint étanche fonctionnent le mieux dans la fabrication de rebondissements à la cerise. Remplissez d’abord un bocal au moins à moitié avec des cerises, puis versez l’alcool dans tous les espaces intermédiaires. Conservez-le dans un endroit à température fraîche et à l’abri de la lumière du soleil.

Cherry Bounce is made with Wisconsin cherries and a spirit of one's choiceCrédit : Washington Post

« Plus le temps de repos est long, plus vous allez extraire les jus de cerise et plus vous obtiendrez un alcool de cerise doux », explique M. Levendusky. Les cerises deviennent également assez puissantes et peuvent être mélangées à de l’eau de Seltz ou du soda pour atténuer leur taux d’alcool. Elles s’intègrent également très bien dans un Old Fashioned ; La version du Wisconsin est fabriqué avec du brandy et du « jus d’insecte », et peut également inclure une tranche d’orange, une cerise et un morceau de sucre.

La raison derrière les nombreuses itérations du cherry bounce – et l’absence d’une recette unique à suivre – est que l’artisanat du cherry bounce est souvent une tradition familiale, avec des recettes qui sont transmises de génération en génération. « Beaucoup de recettes ont fait leurs preuves ; ce sont généralement des recettes familiales qui sont répétées à l’infini », explique Mme Birmingham.

Ces recettes familiales sont présentées chaque année lors du concours annuel Cherry Bounce de Birmingham, qui a lieu le dernier samedi de janvier depuis 2003. À ce jour, le plus grand nombre d’inscriptions a été de 53, et Mme Birmingham précise que les recettes traditionnelles et interprétatives sont acceptées.

Le jugement commence avec toutes les entrées placées sur différentes tables ; les trois meilleures entrées choisies par table passent à une « table finale ». Les entrées expérimentales vont d’un gâteau de rebond aux cerises à des cerises recouvertes de chocolat blanc, lait et noir.

Le champion de chaque année remporte un grand prix consistant en un siège de toilettes sur lequel sont inscrits l’année et sa recette. Il est ensuite de coutume que les gagnants posent pour une photo avec leur prix. « Nous avons eu des gagnants qui ne sont plus parmi nous, alors c’est toujours mémorable de regarder les photos que nous avons », dit Birmingham. « Nous faisons une petite note chaque année et nous nous souvenons un peu de ces gagnants et des recettes ».

Cet article a été rédigé par Michele Herrmann et traduit par AutourduBouchon.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. AutourduBouchon.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.