Menu Fermer

Comment le bourbon est devenu un  » produit distinctif des États-Unis  » ?

Bourbon: C’est une boisson aussi américaine que la tarte aux pommes est un aliment. Pour que la célèbre liqueur mérite son nom, elle doit être composée de 51 % de maïs, vieillir pendant au moins deux ans dans un nouveau fût de chêne carbonisé, être embouteillée à 80 degrés ou plus et – cette partie est importante – être produite aux États-Unis.

La distinction du pays d’origine est issue d’une étude de 1964 résolution du congrès qui a déclaré que le whisky bourbon était « un produit distinctif des États-Unis, différent des autres types de boissons alcoolisées, qu’elles soient étrangères ou nationales ». Depuis lors, il doit être fabriqué aux États-Unis pour pouvoir porter légalement le nom de « bourbon ».

Mais comment, exactement, l’histoire des États-Unis de Bourbon devenir aussi riche que la boisson ?

Ne manquez pas une goutte !
Recevez les dernières nouvelles sur la bière, le vin et les cocktails directement dans votre boîte de réception.

L’histoire commence dans les années 1700, lorsque les colons ont commencé à se frayer un chemin dans le sud des États-Unis, en particulier dans le Kentucky (où un nombre impressionnant de personnes ont été tuées). 95 % de la production mondiale de bourbon est fabriqué). La terre était bien adaptée à la culture du maïs, qui reste un élément essentiel de l’agriculture moderne du Kentucky. De nombreux colons ont apporté de leur pays d’origine une expertise en matière de distillation du whisky, mais ils ont dû faire preuve de créativité dans leurs méthodes aux États-Unis. Cette céréale se prêtait bien à l’élaboration d’une version unique, à base de maïs, du whisky américain. whisky. Ainsi, le bourbon est né.

Here's how bourbon became a ‘distinctive product of the United States’Crédit : Kentucky Bourbon

L’histoire raconte que l’industrie du bourbon a connu son essor en grande partie grâce aux terres fertiles du Kentucky et aux familles dévouées qui ont transmis leur savoir-faire de génération en génération. Compte tenu de la riche histoire du bourbon dans cet État, un représentant du Kentucky nommé John C. Watts est celui qui a proposé la résolution du Congrès en 1963. Son soutien a contribué à consolider le rôle de l’État en tant que producteur clé de l’industrie et en tant que fervent défenseur de la valeur du whisky fabriqué aux États-Unis. La résolution a été adoptée peu après, en 1964.

Un bon marketing a joué un rôle clé pour aider le bourbon à obtenir le titre de « produit distinctif ». L’une des figures majeures dans les coulisses était Lewis Rosenstiel, un homme d’affaires dominateur et le fondateur de l’une des plus grandes sociétés de spiritueux du milieu des années 1900, Schenley Distillers Corporation. Il a vécu ce qui aurait pu être un faux pas dans la carrière pendant la Seconde Guerre mondiale, lorsque la société a produit un important excédent de bourbon après que Rosenstiel eut prédit à tort que la guerre provoquerait une pénurie de bourbon. Avec un déséquilibre précaire entre l’offre et la demande de bourbon, l’effondrement de l’industrie semblait possible.

Mais Rosenstiel n’était pas du genre à baisser les bras. Il a utilisé ses prouesses commerciales et marketing pour renverser la situation, en s’associant à des groupes de pression pour gagner du temps afin de vendre le bourbon et en menant des campagnes réussies à l’étranger. Le bourbon de Rosenstiel ne s’est pas seulement vendu ; ses techniques ont fait monter en flèche la popularité du bourbon en général dans le monde entier. Face à l’explosion de la demande, l’un de ses groupes de pression, le Bourbon Institute, a semé les graines d’une résolution sur le « produit distinctif des États-Unis ». Entre les succès marketing de Roesentiel et ceux de ses groupes de pression, lorsque la résolution de 1964 a été présentée au Sénat, l’importance du bourbon pour les États-Unis était évidente. Le projet de loi a été adopté sans difficulté.

Here's how bourbon became a ‘distinctive product of the United States’Crédit : Kentucky Bourbon

En 2007, une autre affaire de bourbon résolution du congrès adoptée. Celui-ci était parrainé, une fois de plus, par un sénateur du Kentucky – cette fois, Jim Bunning. Le projet de loi va plus loin que la désignation du bourbon en tant que « produit distinctif des États-Unis », en le qualifiant d' »America’s Native Spirit ». De plus, il a officiellement fait de septembre le mois du patrimoine national du bourbon, un mois consacré à la célébration de l’histoire et du patrimoine du bourbon aux États-Unis.

Aujourd’hui, le bourbon s’est imposé comme un produit mondial précieux. 846 millions de dollars de bourbon et autres whiskeys ont été exportés par les États-Unis en 2020, alors que plus de 28 millions de caisses de 9 litres ont été vendus sur le marché intérieur en 2020 – ce qui représente plus de 4,3 milliards de dollars de recettes supplémentaires.

Il est indéniable que le bourbon, et les histoires qui le sous-tendent, sont typiquement américains.

Cet article a été rédigé par Hannah Holladay et traduit par AutourduBouchon.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. AutourduBouchon.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.