Menu Fermer

Des preuves de la consommation de bière il y a 9 000 ans découvertes en Chine

Des découvertes archéologiques dans le sud-est de la Chine montrent des traces de consommation rituelle de bière datant de près de 9 000 ans.

La découverte a eu lieu sur un ancien site funéraire de la ville provinciale de Qiaotou, où des microfossiles ont été trouvés sur des poteries voisines de deux squelettes. Les chercheurs ont examiné sept récipients au design ornemental, que l’équipe d’archéologie de l’université de Qiaotou a découvert. étude appelés Hu pots, utilisés pour boire de l’alcool des siècles plus tard.

Les résidus trouvés sur les poteries ont démontré que ces récipients étaient utilisés pour contenir une ancienne forme de bière, faite à partir de fermenté riz et céréales Ces découvertes sont antérieures aux écrits sur la fabrication de la bière, qui remontent à 8 000 ans, ce qui laisse penser aux chercheurs qu’il s’agit d’une invention accidentelle.

Evidence of Beer Drinking 9,000 Years Ago Found in China

« Nous ne savons pas comment les gens fabriquaient la moisissure il y a 9 000 ans, car la fermentation peut se produire naturellement », a déclaré Jiaing Wang, coauteur de l’étude. Quotidien du patrimoine. « Si les gens avaient des restes de riz et que les grains devenaient moisis, ils ont pu remarquer que les grains devenaient plus sucrés et alcoolisés avec le temps. »

Cette moisissure se retrouve dans le koji d’aujourd’hui, utilisé pour le saké et d’autres boissons d’Asie de l’Est. La bière qui était consommée dans les sites funéraires « ne ressemblait pas à l’IPA que nous connaissons aujourd’hui », explique Wang. Elles étaient sucrées et de couleur trouble, et étaient fabriquées principalement à des fins rituelles.

Pourtant, la présence de bière il y a près de 9 000 ans défie notre compréhension de l’histoire des boissons. La domestication du riz à des fins de consommation ne faisait que commencer dans la région de la vallée du fleuve Yangtze, ce qui signifie que les vestiges de Qiaotou constituent un exploit précoce.

À l’avenir, Wang et son équipe espèrent examiner comment la « consommation d’alcool ritualisée » dans la région a permis l’émergence de relations sociales et de sociétés complexes près de 4 000 ans plus tard.

Cet article a été rédigé par Ilana Davis et traduit par AutourduBouchon.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. AutourduBouchon.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.