Menu Fermer

Cette entreprise transforme des vins emblématiques en NFT, mais il n’y a rien à boire.

Le 8 avril, la société BitWine, basée à Toronto, a publié une série de 1000 jetons non fongibles (NFT) qui associent pixel art et vin. Les « vins » sont disponibles sur le site Web de la place de marché des NFT, qu’il s’agisse de vins favoris ou de bouteilles « licornes » rares. OpenSeaet ont été vendus pour plus de 34 000 $.

Le piège ? Il n’y a rien à boire. Les bouteilles sont purement virtuelles et ont été créées par une équipe de graphistes plutôt que par des vignerons.

Les collections BitWine seront lancées par « gouttes » de 50 vins à la fois, chacun étant classé en fonction de sa rareté, de son âge, des cépages et de la région de production.

Pour les grands dépensiers et les collectionneurs virtuels, il y a actuellement un BitWine à vendre pour près de 300 000 dollars. Il s’agit d’un un Grand Cru Bourgogne 1999 de l’appellation Vosne-Romanée et est décrit comme un « pinot noir bourguignon de premier ordre ».

Malgré les prix élevés, les BitWines se sont vendus avec succès jusqu’à présent, le prix moyen étant de 151 $ (0,7 Ethereum). Cinq jours seulement après son lancement, BitWine a récolté plus de 24 Ethereum, ce qui représente une valeur de plus de 52 000 dollars.

Cela donne certainement un tout nouveau sens à l’idée d’un « happy hour » virtuel.

Cet article a été rédigé par Kelly Tesoriero et traduit par AutourduBouchon.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. AutourduBouchon.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.