Menu Fermer

Comment une machine à crème glacée a donné naissance à 50 années glorieuses de Margs glacés.

Mariano Martinez n’avait pas l’intention de bouleverser la scène des cocktails. En 1971, le propriétaire d’un nouveau restaurant à Dallas, alors appelé Mariano’s Mexican Cuisine, essayait de trouver une solution à un problème sérieux : le mixeur de son restaurant, fait à la main, ne permettait pas d’obtenir des cocktails. Margaritas ne sont pas toujours cohérents. « Nous essayions de faire des margaritas glacées dans un mixeur, et nous épuisions les mixeurs aussi vite que nous pouvions les acheter », explique M. Martinez.

Lorsque ses clients se sont plaints que leurs commandes de rondes de cette boisson mexicaine avaient un goût différent ou n’étaient pas assez froides, les barmans de Martinez ont rétorqué qu’il devenait trop difficile de respecter les mesures correctes de la recette de la boisson. Cointreau, Tequilale sirop simple et le jus de citron vert.

Martinez a donc dû trouver une solution pour satisfaire à la fois ses clients et son personnel. La première réponse possible est venue un matin après une nuit blanche, lorsque il est allé chercher une tasse de café dans un 7-Eleven.. Il a eu une révélation en remarquant la célèbre machine à glaces Slurpee de la chaîne.

Pensant qu’il pourrait utiliser cet appareil pour préparer des margaritas dans son restaurant, M. Martinez a contacté le siège de 7-Eleven pour présenter son idée et se renseigner sur l’achat d’une machine à glaces. Le siège de l’entreprise lui a opposé une fin de non-recevoir, ses supérieurs lui ayant dit que leurs machines ne pourraient pas congeler de l’alcool.

Martinez a donc trouvé une autre solution. Il a acheté une machine à crème glacée et l’a bricolée pour qu’elle puisse mélanger des boissons glacées.

Mariano Martinez of Marianos Hacienda invented the frozen Margarita machineCrédit : Wanda Martinez

« J’ai dû la modifier comme on le ferait pour une voiture », explique M. Martinez. Il a ajusté le moteur de la machine pour que le broyeur tourne plus vite, créant ainsi le barattage qui agite la machine pour faire des margaritas. Il a également ajouté un plus gros compresseur pour que les boissons soient plus froides.

« Et donc, par essais et erreurs, nous avons développé Margaritas glacées à partir d’une machine. Et ils ont connu un grand succès », dit-il.

Bien que sa nouvelle invention soit devenue un succès interne, M. Martinez a choisi de ne pas la faire breveter. « Cela ne me semblait pas très important ; je n’ai jamais eu l’intention d’inventer quelque chose », dit-il. « J’essayais simplement de rendre mes clients heureux. Ils étaient mécontents parce qu’il y avait un manque de cohérence, et mes barmen menaçaient de démissionner ; ils disaient que c’était trop de travail. » Il ne regrette pas sa décision, affirmant que, d’une certaine manière, la machine existait déjà – il l’a simplement modifiée pour l’adapter à un produit autre que la crème glacée.

Mais il est également fier de l’impact de son invention. Il a noté qu’il s’est réjoui de voir de nombreuses versions de son concept mécanique devenir une pièce standard de l’équipement des bars dans le monde entier. Il dit que « ce fut une véritable bénédiction » de voir cette pièce d’équipement être intégrée non seulement dans les grandes chaînes de restaurants, mais aussi dans les établissements familiaux qui « ne pouvaient pas se permettre d’avoir un barman ».

Puis, le restaurateur a accompli un autre grand exploit. La machine à margarita glacée originale de Martinez, qu’il a mise au rancart au début des années 2000, a été acquise par le Musée national d’histoire américaine de l’Institut Smithsonian en 2005 dans le cadre de l’exposition « L’histoire de l’Amérique ». « FOOD : Transformer la table américaine » exposition. Le Smithsonian est actuellement fermé pour cause de Covid-19, mais une photo et une description de la machine peuvent être consultées sur le site web du musée. site web.

Avant d’inventer la machine à margarita congelée, Martinez utilisait la recette de margarita de son père dans son restaurant, qu’il a ensuite adaptée pour l’utiliser dans sa nouvelle machine. « Il a toujours insisté pour utiliser du Cointreau » comme sa recette de Margarita. triple sec de choix, dit Martinez.

The original frozen Margarita Machine is in the Smithsonian InstituteCrédit : Richard Strauss /Smithsonian Institute

La machine a été inventée le 11 mai 1971, ce qui signifie que cette année marque son 50e anniversaire. M. Martinez prépare actuellement une semaine de festivités dans ses quatre restaurants – y compris le premier, désormais appelé Mariano’s Hacienda – qui coïncidera avec le Cinco de Mayo. Pour ceux qui souhaitent marquer cette occasion à la maison, voici une recette de Margarita que Martinez prépare pour ses invités et qui peut être facilement réalisée dans un mixeur – pas besoin de machine à Margarita.

Margarita dans le mixeur

Ingrédients :

2 onces de Tequila Herradura Silver1/2 once de jus de citron vert frais1 once de sirop simple1 once de Cointreau1/2 tasse de glace

Méthode :

Transférez tous les ingrédients dans un mixeur et mixez jusqu’à ce que le mélange soit épais et lisse, en ajoutant de la glace si nécessaire.

Publié : 28 mars 2021

Cet article a été rédigé par Michele Hermann et traduit par AutourduBouchon.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. AutourduBouchon.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.