Menu Fermer

Au revoir la Belgique : Anheuser-Busch va brasser le Stella Artois aux États-Unis

Mercredi, Anheuser-Busch (A-B) a annoncé qu’elle allait déplacer la production de Stella Artois de l’Europe vers ses brasseries américaines, selon le Dépêche de St. Louis. A-B espère commencer la transition au début de l’été et terminer le processus d’ici l’automne 2021.

Cette nouvelle fait suite à l’annonce précédente d’A-B d’investir un milliard de dollars dans ses installations de production américaines pour « stimuler la reprise économique. »

Le déplacement de la production de Stella Artois coûtera à lui seul 296 millions de dollars. Brendan Whitworth, le directeur des ventes d’A-B aux États-Unis, ne doute pas que la société continuera à être enregistrée en tant que « produit haut de gamme » et souligne que cette décision limitera les « problèmes de chaîne d’approvisionnement internationale » qui se sont posés pendant Covid.

400 millions de dollars supplémentaires seront consacrés à la mise en place d’une production de seltzers durs dans 12 brasseries américaines de A-B. Dans le Missouri, la brasserie Soulard de la société verra son premier nouveau bâtiment en 15 ans, qui servira à la fabrication de l’eau de Seltz. De même, 100 millions de dollars ont été alloués à de nouvelles lignes de mise en conserve pour aider l’entreprise à continuer à produire les canettes « élégantes demandé pour l’eau de Seltz dure.

A-B espère que sa technologie de brassage sera suffisante pour que Bud Light Seltzer puisse « suivre rapidement » des leaders de l’industrie comme Griffe blanche et Vraiment. Avec son Limonade de Bud Light Seltzers En menant une nouvelle charge, les consommateurs devront attendre de voir comment des marques comme Stella Artois innovent également.

Cet article a été rédigé par Emma Cranston et traduit par AutourduBouchon.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. AutourduBouchon.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.