Menu Fermer

Nouvelle étude : Les smartphones peuvent voir si vous êtes ivre en suivant vos pas

Il est impossible de tromper votre smartphone de nos jours. Non seulement il vous dira quand vous avez passé trop de temps à naviguer sur les médias sociaux ou quand vous n’avez pas assez marché en une journée, mais il sait aussi quand vous en avez eu un de trop, selon à une étude publiée dans le Journal of Studies on Alcohol and Drugs.

L’étude, qui a été publiée mardi, indique que les téléphones peuvent détecter des changements dans la marche qui peuvent indiquer que quelqu’un est ivre. Le chercheur principal, Brian Suffoletto, M.D. avec Département de médecine d’urgence de l’école de médecine de l’université de StanfordL’Union européenne espère que l’étude pourra contribuer à une consommation responsable d’alcool et à la prévention de la conduite en état d’ivresse.

« Nous avons des capteurs puissants que nous emportons partout avec nous, » dit Suffoletto. « Nous devons apprendre à les utiliser pour servir au mieux la santé publique. »

L’étude a suivi 22 adultes âgés de 21 à 43 ans. Chaque participant a reçu un cocktail de vodka suffisamment fort pour produire un taux d’alcoolémie de 0,2 % et a été équipé d’un smartphone attaché dans le bas du dos. Ils ont ensuite effectué un test de marche toutes les heures pendant sept heures où les téléphones ont pu mesurer la vitesse et le mouvement de chaque pas.

« Dans environ 90 % des cas, les chercheurs ont pu utiliser les changements de démarche pour identifier quand l’alcoolémie des participants dépasse 0,08 %, la limite légale pour conduire », selon la recherche.

Pour l’instant, cette petite étude sert de « preuve de concept » qui, espère Suffoletto, conduira à d’autres recherches dans ce domaine.

« Dans cinq ans, j’aimerais imaginer un monde dans lequel, si les gens sortent avec des amis et boivent à un niveau risqué, ils sont avertis dès les premiers signes d’affaiblissement de leurs facultés et reçoivent des stratégies pour les aider à arrêter de boire et les protéger des événements à haut risque comme la conduite automobile, la violence interpersonnelle et les rencontres sexuelles non protégées », explique M. Suffoletto,

Dans le nouveau monde de la technologie mobile, c’est certainement quelque chose que nous pouvons tous soutenir.

Cet article a été rédigé par Courtney Roberson et traduit par AutourduBouchon.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. AutourduBouchon.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.