Menu Fermer

Comment noter les meilleurs articles de bar vintage pour votre bar à domicile

Dans les stands bondés des centres commerciaux d’antiquités, des ventes aux enchères en ligne comme sur eBay et des places de marché du commerce électronique comme Etsy, ce ne sont pas les articles de bar qui manquent pour trouver une place sur un chariot de bar ou un bar à domicile. De la verrerie aux carafes en passant par les shakers et les bouteilles de bière et de spiritueux de marque, le défi consiste à reconnaître l’utilité et la valeur des outils et accessoires de bar disponibles.

En 2020, le marché en ligne des objets anciens et de collection représente à lui seul 1,5 milliard de dollars aux États-Unis, soit une hausse de plus de 5 % par an depuis 2015, et cette croissance ne devrait que se poursuivre, selon le cabinet d’études de marché IbisWorld.

La montée en popularité des cocktails classiquesLes émissions de télévision d’époque, qui présentent régulièrement ces boissons dans des articles de bar d’époque, comme « Downton Abbey », « Mad Men » et « The Marvelous Mrs. Maisel », ont contribué à la demande de styles rétro et antiques, comme ceux de Royaume du Cocktailet pour de vraies trouvailles d’époque.

De plus, selon le point de presse de DISCUS de cette année, tenu par le vice-président senior de l’analyse économique et stratégique David Ozgo, le retour du chariot de bar en tant que « beau meuble décoratif » est une tendance à surveiller. Pour ce qui est des accessoires à mettre sur ces chariots de bar, nous avons parlé avec des barmans obsédés par les accessoires et possédant leurs propres collections usées par le temps, afin de leur donner des conseils pour trouver les meilleurs outils de bar d’époque.

1. Cas où la Commission

Lorsqu’on équipe un bar à domicile avec des articles de bar d’époque, les deux facteurs les plus importants sont la persévérance et la patience. En entrant dans un marché de vintage, Morgan Weber, copropriétaire de L’hospitalité agricoleLe site web de l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (AESST), recommande de faire d’abord un tour rapide de vos terrains de chasse.

« S’il y a une cabine qui se distingue par un tas de bons meubles modernes du milieu du siècle, je m’y arrêterai pour y jeter un coup d’œil de plus près », dit-il. N’oubliez pas de regarder en haut, en bas et dans tous les coins et recoins.

« Il y a probablement une centaine de choses qui pendent au plafond, sur les étagères ou sous les tables et qui manquent à la plupart des gens », déclare Josh Harris, propriétaire de l’entreprise de San Francisco Chien d’arnaque et Bon voyage et un fervent amateur avec sa propre boutique de vintage Instagram, @BVintageSF. Parmi les articles en vente dans le passé, on trouve des bouteilles d’amertume anciennes et une grande jigger Napier argenté. Avec plus de 2 000 adeptes, ses pièces ont tendance à se vendre rapidement.

« Je pense que l’une des plus grandes distinctions que vous voulez faire est de savoir si vous voulez l’utiliser ou l’exposer », explique Harris, qui fait remarquer que les objets en métal comme les cuillères résistent bien à l’usage, alors qu’un verre à mélange d’époque serait peut-être mieux pour l’exposition.

De plus, lorsqu’il fait ses tournées dans les marchés ou ses visites hebdomadaires aux ventes de propriétés, Harris dit qu’il est utile d’avoir un objet particulier à l’esprit. De cette façon, « vous allez être très concentré sur lui et les choses seront plus visibles dans le fouillis ».

L’approche de Weber est similaire. Lorsqu’il ajoute à sa vaste collection d’articles de bar Napier et d’autres outils anciens, il garde un œil sur les vieilles bouteilles qui peuvent être transformées en bouteilles d’amertume – et sur tout ce qui est en argent.

« [L’argent] n’est généralement pas poli, donc il se vend pour pas cher », affirme M. Weber. Les marchés de plein air sont les meilleurs, dit-il, « parce que, dans l’ensemble, ce ne sont que des poubelles. Il faut être prêt à les passer au crible et à les chasser ».

2. Familiarisez-vous avec les marques de fabricant

S’il n’est pas toujours facile de trouver des articles de bar d’époque, il est utile de pouvoir identifier l’importance historique d’une pièce, d’autant plus si elle a été volée. Par exemple, selon Weber, Napier était le principal fabricant d’articles de bar pour la maison au début du XXe siècle. Weber possède une vaste collection de gigues à gradins de la société, un modèle que Cocktail Kingdom a refait en 2018.

Parmi les trouvailles de Napier, on trouve des jiggers stylisés sur le thème de la sainte-nitouche, des shakers en forme de pingouin et des cuillères à usages multiples (un prédécesseur des outils de bar contemporains de l’armée suisse). A Le jigger de Napier qui fait office de boîte à musique vendu pour 90 $ dans la boutique Instagram de Harris. De nombreux articles Napier sont plaqués argent, mais l’entreprise fabrique également des pièces en argent massif, alors assurez-vous de rechercher un poinçon, indiquant sa composition en métal précieux, en plus d’une marque de fabrique ou de commerce. Gardez également un œil sur les outils solides et plaqués avec un Reed &amp ; la marque du fabricant Barton.

Harris prévient qu’une marque ne dénote pas toujours une grande valeur ou une rareté, mais parfois on a de la chance. Il n’y a pas longtemps, il est tombé sur un shaker à cordon conçu par Luc Lanel pour l’argent de Christofle. Il a fait une enquête et l’a ensuite mis en vente dans sa boutique pour 275 $.

On peut lire dans le courrier : « Il a été créé, avec beaucoup d’autres, pour être utilisé sur le S.S. Normandie. La plupart reconnaîtront ce paquebot du célèbre affiche de voyage en annonçant sa route « transatlantique » de la Normandie à New York ».

Voir cet article sur Instagram

VENDU – Magnifique shaker Art Déco Cobbler conçu par Luc Lanel 275 $. Ce shaker à cocktail, conçu par Luc Lanel pour la ligne Gallia argentée de Cristofle, s’intitule Ondulations avec son motif d’anneaux nets. Il a été créé, avec beaucoup d’autres, pour être utilisé sur le S.S. Normandie. La plupart reconnaîtront ce paquebot à la célèbre affiche de voyage annonçant sa ligne « Transatlantique » de la Normandie à New York. Ce paquebot était le plus rapide, le plus grand et le plus luxueux à flot. Le Normandie a été déployé pour la première fois en 1935. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il a été saisi par les autorités américaines à New York et a été rebaptisé USS Lafayette. En 1942, le paquebot prit feu alors qu’il était transformé en navire de guerre, chavira sur son flanc bâbord et s’immobilisa sur la boue de l’Hudson. Bien que sauvé à grands frais, sa restauration fut jugée trop coûteuse et il fut mis au rebut en octobre 1946. Ce shaker est magnifique. Il est dans ma collection depuis des années. Son design est saisissant et fonctionnel. Il est beaucoup plus grand que la plupart des autres exemples de l’époque. Je l’ai montré en photo à côté de trois autres shakers antiques sur une des photos à l’échelle. Il mesure 10″ de haut, 3,75″ de diamètre aux épaules, 2,75″ de diamètre à la base. Son usure et sa sensation sont conformes à son âge et à son utilisation. Quelques petites ondulations ici et là, mais pas de grosses bosses ou autres. L’intérieur est visuellement propre, mais je n’ai pas fait de cocktails avec ce produit. Je recommande donc aux acheteurs de nettoyer l’intérieur avant de faire des cocktails s’ils choisissent de l’utiliser. Je l’ai utilisé comme pièce d’exposition. Ce serait un ajout incroyable à n’importe quel bar ou à une collection d’articles de bar antiques. Regardez toutes les photos car elles font partie de la description. Posez toutes les questions. Vendu tel quel, tel que décrit et tel que représenté. Doit DM « VENDU » pour confirmer votre intention d’achat. Le premier à le faire le prend. L’acheteur doit payer les frais d’expédition réels, ou est le bienvenu pour un ramassage sur place bien sûr. Faites-vous plaisir ou faites plaisir à quelqu’un que vous aimez ! #bvintagesf . #antiqueshaker #vintageshaker #cocktailshaker #vintagecocktailshaker #galliashaker #luclanel #cristofle #ssnormandie #normandie #antiquecocktailshaker #antiquebarware #vintagebarware #vintage #antique #silverplated #silverplate #barware #vintageforsale #sanfrancisco #joshssundayscores

Un poste partagé par BVintage (@bvintagesf) le 11 avril 2019 à 7h36 PDT

La verrerie, en revanche, ne porte pas toujours les marques indiquant son fabricant, mais les détails peints à la main, qui présentent souvent des incohérences, sont souvent un indicateur de l’époque. Si vous tombez sur des ensembles de verres marqués Georges Briard, Culver ou Fred Press, à prix raisonnable et aux motifs fantastiques, pincez-les.

3. Network &amp ; Voyage pour les marchandises

Alors que Harris préfère chasser les trouvailles « dans la nature » avec son expérience et ses goûts personnels comme guides, Weber souligne combien il peut être utile de se lier d’amitié avec les vendeurs et autres fanatiques de vintage.

« Réseau, réseau, réseau », dit M. Weber. « Mon copain à Fort Worth, le truc du bar n’est pas sur son agenda quotidien, mais comme nous avons une relation, il me ping si il est dans la nature et voit quelque chose de cool.

Weber a également un ami qui visite régulièrement les marchés en Italie et en France et ramène certains articles de bar qui sont plus difficiles à trouver aux États-Unis. « Avant, il était tellement plus facile de trouver des choses, et puis « Les cueilleurs américains" a commencé et tout le monde s’est mis à le faire », dit-il, en référence à l’émission History Channel animée par Mike Wolfe et Frank Fritz, qui parcourent le pays à la recherche de trésors cachés, des décharges aux maisons des gens. « Il faut être prêt à voyager pour cela ».

4. Savoir quand négocier

En fonction de ce que vous essayez de marquer et de l’endroit où vous essayez de le faire, il est possible de conclure un accord avec un vendeur. Harris recommande un ensemble délicat de verrerie comme cible particulièrement intéressante pour les marchés temporaires.

« Si vous êtes un vendeur de marché aux puces, vous voulez [de la verrerie] à [vendre] parce qu’à chaque fois que vous l’emballez et le déballez, il y a un risque que la merde s’écaille, se craque, se casse, etc. Si un article que vous avez en vue n’a pas été vendu à la fin de la journée, c’est le meilleur moment pour conclure un marché, dit-il.

5. Soyez créatifs

Gardez l’esprit ouvert dans votre recherche – ce n’est pas parce qu’une chose n’est pas traditionnellement utilisée dans le bar qu’elle ne peut pas l’être. Lorsqu’il répertorie des articles dans sa boutique Instagram, Harris partage ses idées sur la manière dont un article pourrait être réutilisé. « J’ai constaté que les barmen non professionnels peuvent avoir des suggestions », dit-il.

Il note une série de verres à saké japonais peints qu’il avait du mal à vendre jusqu’à ce qu’il suggère de les utiliser comme mezcal copitas. Harris aime également utiliser comme verres à mélanger de grands béchers Kodak d’époque, qui étaient destinés aux produits chimiques de traitement des photos et qui sont marqués avec des mesures d’onces détaillées. « Les plus belles trouvailles sont celles dont on ne savait pas qu’on les cherchait », dit-il.

Cet article a été rédigé par Anna Archibald et traduit par AutourduBouchon.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. AutourduBouchon.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.